RETOUR TRANSMETTRE IMPRIMER SAUVEGARDER

Réseau de fibre optique d'Hydro-Québec
Une solution de plus en plus concrète pour brancher les régions à Internet haute vitesse



Le mercredi 11 octobre 2017

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) se réjouit que la ministre de l'Économie, des Sciences et de l'innovation, Mme Dominique Anglade, ait annoncé son intention d'étudier la faisabilité de l'utilisation du réseau de fibre d'Hydro-Québec pour brancher les régions mal ou peu desservies par le réseau d'Internet haute vitesse.

« C'est une excellente nouvelle pour le développement économique des municipalités et des régions du Québec. Depuis plus d'un an que nous sommes en discussion avec les représentants d'Hydro-Québec. L'annonce d'aujourd'hui (10 octobre) démontre que ce travail n'a pas été vain », a déclaré le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

En effet, la FQM a mis sur pied en 2016 un comité d'action sur l'accès aux technologies de l'information et des communications en région et avait amorcé des discussions sur l'utilisation de la fibre optique excédentaire et des structures de supports pour régler le problème de l'accès à Internet haute vitesse pour les municipalités en régions éloignées. En juin dernier, la Fédération recevait d'ailleurs à son Assemblée des MRC le président d'Hydro-Québec Distribution, M. David Murray, qui avait constaté la détermination des élus des régions dans ce dossier. Son ouverture à travailler avec la FQM avait été soulignée par de nombreux représentants municipaux.

« Le comité TIC de la FQM a fait un travail remarquable tant auprès d'Hydro-Québec que des ministères de l'Économie, des Sciences et de l'Innovation (MÉSI) et de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Peu à peu, ils ont convaincu les divers intervenants de la viabilité de cette solution pour une régler en partie l'accès à Internet haute vitesse en région », a poursuivi M. Lehoux.

La FQM compte d'ailleurs poursuivre le travail avec les ministères et organismes concernés pour trouver d'autres solutions pour les régions qui ne pourraient recourir au réseau de fibre optique d'Hydro-Québec.

« Nous sommes bien conscients qu'on ne règlera pas tous les problèmes d'accès du jour au lendemain. Mais l'ouverture démontrée par le gouvernement du Québec et Hydro-Québec est de bon augure pour la suite des choses. D'ailleurs, nous tenons à leur rappeler qu'ils peuvent compter sur notre collaboration dans ce dossier », a conclu le président de la FQM.

 
             

Adresse http://www.rimq.qc.ca/detail_news.php?ID=660288
RETOUR TRANSMETTRE IMPRIMER SAUVEGARDER
Suivez-nous sur les médias sociaux
Nouvelles les plus consultées
Cliquez ici pour essayer la nouvelle version de votre réseau d'information RIMQ.